WFD 2017 à Budapest : partie 1/3

L’association 2lpePB souhaite vous informer sur l’actualité importante de la WFS. La Fédération Mondiale des Sourds organise cette année à Budapest des conférences sur l’Education. Le thème choisi est « l’inclusion complète par la langue des signes » qui correspond tout à fait à nos objectifs.

Nous y sommes allés, curieux et intéressés, accompagnant la Fédération Nationale des Sourds de France. Le programme débutait jeudi par une soirée d’inauguration qui nous a permis de nous réunir et d’échanger. Deux journées de conférences ont suivi, le vendredi et le samedi à Budapest. Cependant le programme ne s’arrêtait pas à ces deux journées de conférences car la Fédération des Sourds hongrois fêtait le samedi soir ses 110 ans.

 

— 1 : 20

Adam Kosa

Je souhaite maintenant vous apporter des éléments contextuels en vous présentant Adam Kosa, actuellement député de Hongrie. Il fut député européen. Après s’être battu pendant des années il a fait voter une loi qui rend obligatoire l’enseignement bilingue. L’application de cette loi devait démarrer en 2017. Je vais me renseigner pour savoir ce qu’il en est puisqu’il s’agit de cette année et essayer de rencontrer Adam Kosa soit au sein de l’école pour Sourds soit à celui de l’association. Je vais donc visiter ces deux endroits et vous en rapporter quelques images afin de vous en imprégner puis vendredi et samedi je vous transmettrai le contenu des conférences. Allons d’abord visiter l’école !

— 2 : 20

Ecole des Sourds de Budapest

Nous y voilà ! Vous voyez derrière moi cette école de Sourds, une institution spécialisée située à Budapest en Hongrie. J’ai demandé l’autorisation de visiter et de filmer les locaux. J’ai pu les visiter mais malheureusement on m’a refusé de filmer. Donc je vais vous exposer ce que j’ai vu.

Cette école a été fondée il y a de nombreuses années. Il s’agit d’une institution spécialisée gérée par le domaine médical. Lors de cette visite j’ai pu observer que tout le monde communiquait en langue des signes. Il y a un internat pour l’hébergement et des salles de classe. L’organisation des cours ressemble à celle des collèges français, c’est-à-dire que chaque heure les élèves changent de classe. Il y a donc des classes de mathématiques, de français etc. Une centaine d’enfants est accueillie actuellement alors qu’avant ils étaient plus nombreux. Pour des raisons de développement économique de la structure, un nouveau public y est inscrit, par exemple des enfants entendants autistes. Nous observons d’ailleurs la même évolution dans les institutions spécialisées françaises.

J’ai observé par ailleurs une grande particularité par rapport à la France au sujet des implants cochléaires. En effet je n’ai vu aucun enfant implanté. J’ai demandé à mon guide, que je remercie d’ailleurs pour la visite, quel était son point de vue. J’ai appris que l’implant était utilisé pour les « malentendants » et considéré comme inutile pour les Sourds. C’était aussi l’avis de tous les professionnels, éducateurs, professeurs, entendants ou sourds. Ils ne sont donc que 3 ou 4 à être implantés.

Contrairement à ce qui se fait en France de nos jours où le profil de l’enfant sourd ou malentendant importe peu et où l’implantation cochléaire se fait pour tous de manière quasi automatique, en Hongrie les médecins évaluent le niveau de surdité et ne proposent pas systématiquement l’implant à toutes les familles.

Un autre point mérite d’être abordé à la suite de l’annonce, il y a 5 ans, par le député européen Adam Kosa de l’obligation de l’éducation bilingue. Cette annonce avait provoqué un débat. Je souhaiterais rencontrer Adam Kosa afin d’en savoir plus car l’application de cette loi devait être effective en 2017. Or la situation n’a pas réellement évolué. C’est la raison pour laquelle la Fédération Mondiale des Sourds a organisé ces conférences sur « L’éducation en langue des signes, inclusive pour tous. »

Dès le premier jour de conférences, c’est-à-dire demain, je vais tenter de savoir si ce pays a réussi à développer le bilinguisme.

Vous voyez, derrière moi il y a  aussi possibilité d’hébergement dans cette école de Sourds. Je vais leur demander s’ils peuvent m’héberger afin de mieux découvrir les lieux. Je suis sincèrement désolé de ne pas avoir pu filmer l’intérieur !

Allez, Au revoir et à bientôt !

Me revoilà ! Vous avez vu qu’au sein de cette institution, on ne peut réellement parler de bilinguisme, cela reste assez flou. Les réponses que j’arrive à avoir restent imprécises. Il me reste deux jours pour récolter un maximum d’informations, pendant les conférences. Je vous les diffuserai, bien sûr.

J’en profite pour aller voir également la Fédération qui est bien particulière. Allons-y !

— 6 : 55

SINOZ, Fédération des Sourds Hongroise

Soyons curieux ! C’est parti !

Je suis devant l’accueil. Je rajoute des photos pour vous permettre de visualiser cet espace. Plusieurs services existent au sein de cette association, surtout sur le plan de l’accessibilité. Tout d’abord on vous fournit une carte de membre qui vous permettra de bénéficier de multiples services tels que le service d&#39 ; interprète, la salle de spectacles ou des cours de langue des signes. Le député Adam Kosa a également son propre bureau dans les locaux de SINOZ.

Vous voyez, tout ce qui est rassemblé ici ! C’est énorme ! En fait mis à part une association sportive, il n’y a que cette association pour toute la Hongrie. Tout est rassemblé, mutualisé, alors que par exemple sur Paris il existe de nombreuses associations différentes.

J’aurais souhaité rencontrer ici des membres pouvant m’informer sur la situation de l’éducation bilingue en Hongrie, mais malheureusement, comme vous pouvez vous en douter, tout le monde était très occupé à l’organisation des conférences des deux journées à venir pour la WFD. Je ne pouvais les interrompre. Toutefois je pense dès ce soir je pourrai rencontrer du monde et vous transmettre les informations

— 10 : 30

Au revoir ! Avec ce récit sur l’Ecole des Sourds de Budapest et sur la Fédération des Sourds hongroise !

Je vous laisse maintenant regarder tous ceux qui ont atterri ce soir. Demain commencent réellement le contenu des conférences.

A demain !

Erwan CIFRA


Suite de la video : WFD 2017 à Budapest : 2/3


 

Publié dans Actualités, Vidéos
cliquezCliquez sur votre département.
Si vous avez des suggestions, corrections d’éventuelles erreurs, n’hésitez pas à nous prévenir via le formulaire de contact.

Archives

PARTICIPEZ … ADHÉREZ ?

Je souhaite devenir membre de l’association 2LPE-PB

 

BULLETIN D’ADHESION 2018 / 2019

Individuel 15€ / Couple 20€
Valable du 1er Juillet 2018 au 31 Juin 2019

J’adhère en ligne chez

Helloasso

Facebook